Verrine de lentilles corail

Verrine de lentilles corail

Je reste sur mes gardes avec les verrines. Souvent trop beau pour être bon. Et au moment de la dégustation, ça fait pschitt. A mon avis, il existe une règle d’or pour éviter les déconvenues : des saveurs  marquées et en petit nombre. Je comparerais l’assemblage d’une verrine à la mode. Il faut que le haut aille avec le bas ; que les goûts et les couleurs soient à la fois harmonieux et complémentaires. Voici deux combinaisons que je réalise pour des apéritifs qui sortent de l’habituel -quoique grandement assumé- foie de morue parsemé de fleur de sel sur pain grillé…Verrines-corail

Pour six verrines

Coût : 1,20 euros par verrine

Temps : 30 minutes

Ingrédients

  • 100 g de lentilles corail : 60 centimes
  • 1 oignon doux des Cévennes (à défaut deux échalotes) : 1 euro
  • 1 filet de crème de soja : 50 centimes
  • 100 grammes de Brousse AOC (fromage de brebis réalisé à partir du lactosérum) ; à défaut, utilisez une ricotta de bonne qualité : 1,90 euros
  • 1 petite cuillère à café de miel : 20 centimes
  • 1/2 bouquet de coriandre : 50 centimes
  • 1/2 cube de bouillons de légumes bio : 20 centimes
  • huile d’olive
  • sel
  • poivre 5 baies
  • pistaches salées concassées : 10 centimes

Ingrédients

Réalisez un velouté épais de lentilles corail. Faites revenir l’oignon doux dans un filet d’huile d’olive. Ajoutez les lentilles et faites revenir le tout à petit feu en remuant régulièrement. Salez et poivrez. Versez un bouillon froid de légumes bio à mesure. Laissez cuire à semi découvert. Mixez. Ajoutez un filet de crème soja. Le velouté doit être homogène.

Dans une poêle anti adhésive, faites toaster quelques minutes des pistaches salées grossièrement concassées. Réservez. Dans une assiette creuse, ajoutez à la Brousse un filet d’huile d’olive et le miel que vous mélangez vigoureusement à la fourchette. Salez, poivrez et ajoutez la coriandre ciselée préalablement lavée et séchée. Réservez au frais.

Le montage. Si vous avez une poche et une douille, alors pas de question à vous poser ; vous maîtrisez l’ouvrage. Pour les autres – dont je fais partie- mais Noël approche ;) vous pouvez utiliser un petit sac de congélation. Avec une paire de ciseaux, coupez la pointe et reproduisez le mécanisme de la poche. Efficace si on est minutieux. Et ensuite vous procédez au montage final. Il vous reste à parsemer le dessus de quelques pistaches.

Une variante

Vous pouvez remplacer les lentilles par de la courge butternut (la texture et le parfum de cette courge sont exceptionnels) et la crème soja par un trait de lait de coco. La brousse elle sera remplacée par une chantilly bien ferme dans laquelle vous aurez préalablement infusé un morceau de lard. Sur le dessus, des amandes torréfiées concassées.