Tartare de légumes

Tartare de légumes

Estival et légertartare de légumes

Pour 4 personnes

  • 1 concombre de couche «plein champ»
  • 2-3 petites courgettes, 300 g environ
  • 1/2 c.c. de sel
  • 2 tomates fermes
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1-2 tiges de menthe poivrée
  • 6-8 olives
  • 1 petite laitue romaine
  • 1 c.s. de jus de citron
  • 2 c.s. d’huile d’olive
  • poivre
  • 1-2 c.s. de graines de sésame
  • 2-3 c.s. de mayonnaise
  • 1 c.s. de lait
  1. Peler le concombre, le couper en deux et l’égrener, puis le couper en menus dés. Couper les courgettes en fines tranches, dans la longueur, puis en lanières et en menus dés. Les placer dans une passoire avec les dés de concombre. Saler et laisser dégorger durant une heure.
  2. Inciser le pourtour des tomates et les ébouillanter brièvement. Les sortir, les rafraîchir sous l’eau froide et les peler. Les couper en deux, les égrener, puis couper la chair en menus dés. Hacher fin les feuilles des fines herbes et les olives. Détacher les feuilles de la laitue romaine; pour le tartare n’utiliser que les feuilles du coeur (couper les autres en lanières pour les préparer en salade).
  3. Répartir les feuilles de romaine sur les assiettes. Presser légèrement les légumes dans la passoire, les mélanger avec les tomates, les herbes, les olives hachées, le jus de citron et l’huile d’olive. Placer le tout par portions, dans de petites tasses ou de petits moules en pressant. Laisser macérer trente minutes au moins et démouler sur les feuilles de romaine.
  4. Concasser les graines de sésame au cutter. Les mélanger avec la mayonnaise et un peu de lait jusqu’à obtention d’une sauce épaisse. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et en napper le tartare.Accompagner de pain pita grillé ou de focaccia.

EN SAVOIR PLUS

Le nom de tartare provient de la tribu mongole éponyme. On raconte que les cavaliers de cette tribu avaient l’habitude, le matin, avant de partir à cheval, de placer sous leur selle de la viande provenant d’une bête fraîchement tuée. A leur retour, à la tombée de la nuit, la viande était suffisamment tendre pour leur repas du soir.

Il y a quelque temps, lorsqu’on parlait de tartare, on pensait automatiquement à de la viande hachée crue de boeuf, servie bien relevée. Pour le «steak tartare», on choisit les morceaux de boeuf les plus tendres, tels que le filet ou le rosbif.

Désormais, sous l’influence d’un nouveau mode d’alimentation, plus léger, on rencontre de nombreuses variations de tartares, absolument délicieuses. Légumes, champignons ou poissons – par exemple le filet de saumon frais – assaisonnés de fines herbes et d’épices donnent de délicieuses créations culinaires. Leur point commun étant que l’ingrédient principal est toujours coupé en très menus dés.

 

Conseils culinaires

  • Il est indispensable de laisser mariner les légumes afin qu’ils ramollissent et développent pleinement leurs arômes.
  • Variantes
    Incorporez éventuellement deux à trois cuillères à soupe de semoule de couscous au tartare (à ajouter avec les tomates). La semoule aura tout le temps de gonfler jusqu’à ce que la mayonnaise au sésame soit prête. Vous pouvez aussi parsemer le tartare terminé de deux à trois cuillerées de lentilles cuites.