Riz au lait de coco et mangues rôties

Riz au lait de coco et mangues rôties

Ingrédients

100 g de riz rond à risotto
• 1 mangue
• 1 bâton de cannelle
• 1 gousse de vanille
• 3 étoiles de badiane
• 2 clous de girofle
• 1 c. à c. de graines de coriandre
• 15 g de beurre
• 130 g de sucre semoule
• 75 cl de lait de coco
• 50 cl de cidre doux

La recette pas à pas

Verser le cidre doux dans une casserole, avec 40 g de sucre semoule, le bâton de cannelle, 3 étoiles de badiane, 2 clous de girofle, les graines de coriandre, et réduire de 2/3 à frémissement durant environ 20 min, pour obtenir une consistance sirupeuse.

Rincer 100 g de riz rond à risotto sous l’eau claire, et l’égoutter. Fendre 1 gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, gratter délicatement l’intérieur à la pointe d’un couteau et récupérer les petites graines.

Verser le lait de coco dans une casserole, ajouter 80 g de sucre en poudre avec la gousse et les graines de vanille, porter à ébullition en remuant à la spatule, et cuire le riz sur feu doux pendant 40 min en remuant très régulièrement.

Peler et couper la mangue en deux, ôter le noyau, puis couper chaque moitié en quatre dans la longueur.

Mettre à fondre 15 g de beurre, attendre qu’il mousse, puis répartir 2 bonnes pincées de sucre semoule. Colorer* les morceaux de mangue sur feu doux, les débarrasser sur une assiette, et laisser tiédir à température ambiante.

Dresser le riz au lait de coco tiède dans une coupe, éliminer la gousse de vanille, puis disposer les morceaux de mangue tièdes. Napper d’un cordon de sirop de cidre, décorer avec les épices du sirop.

 Le conseil du chef

Il n’est pas nécessaire de poêler la mangue si elle est très mûre. Sa texture sera assez fondante,mais il ne faut pas la choisir trop mûre car la chair devient parfois filandreuse. On peut également réaliser cette recette avec des pêches. Le sirop atteint la bonne consistance lorsqu’il fait des petites bulles.

A déguster avec :

un coteaux-du-layon, qui apportera avec délicatesse une note de fraîcheur supplémentaire.

Leave a Reply

*