Gaspacho de fruits rouges épicés

Gaspacho de fruits rouges épicés

Ingrédients

150 g de fraises
- 200 g de framboise
- 1 petite tomate
- ¼ de poivron rouge
- 50 g de glace vanille
- 1 gousse de vanille
- 15 g de sucre glace
- 25 g de sucre en poudre
- 25 g de cassonade
- 25 g de jus d’orange
- 25 g de farine tamisée
- 25 g de beurre fondu
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
- + ou – 1 cuillère à soupe de grains d’anis vert

La recette pas à pas


Préparer un appareil à tuile : chauffer le beurre fondu sans coloration. Dans un saladier, mélanger le sucre en poudre avec le sucre cassonade, incorporer le beurre fondu bien chaud au fouet, ajouter le jus d’orange puis incorporer la farine tamisée délicatement. Filmer et réserver 10 min au réfrigérateur.


Laver les fraises, les égoutter, les équeuter et les couper en deux. Peler la tomate, la fendre en deux, éliminer les graines du poivron et le couper en morceaux. Mixer les fraises avec la tomate, le poivron, ajouter les framboises, le sucre glace et finir avec la glace vanille. Filmer et réserver au réfrigérateur.


Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur, gratter délicatement l’intérieur avec la pointe d’un couteau, récupérer les petites graines et les mélanger avec l’huile d’olive. Laisser infuser 10 min à température ambiante.


Déposer sur la plaque du four bien froide, 4 c. à s. d’appareil à tuile en les espaçant bien les unes des autres, les étaler avec le dos d’une cuillère, parsemer 1 pincée de grains d’anis vert et enfourner pendant 4 min. Laisser ensuite refroidir les tuiles à température ambiante.


Répartir le gaspacho de fruits rouges bien frais dans 4 assiettes creuses, poser quelques framboises, arroser le tout d’un filet d’huile vanillée et placer les tuiles à l’anis.

Le conseil du chef

– L’appareil à tuile doit être bien lisse, vous pouvez éventuellement le réaliser la veille.

– Vous pouvez utiliser une feuille en silicone pour cuire vos tuiles, ainsi elles se décolleront plus facilement.

A déguster avec :

Un champagne rosé, élégant et souple. Un Bruno Paillard rosé première cuvée.

Leave a Reply

*